Eurovision 2015, des chanteurs et des lumières

Non non non, le site ne change pas de vocation en devenant critique musical ! D’autant plus qu’en France – soyons honnêtes – l’Eurovision ne fait pas véritablement changer notre rythme de vie ne serait-ce que quelques instants. Cette année l’éclairage public y a toutefois fait son entrée !

 

Grand orgue

Cette année l’Eurovision 2015 s’est déroulée à Vienne en Autriche. La scénographie est signée Florian Wieder, la conception lumière Al Gurdon. La scène se compose d’un plateau central circulaire autour duquel prend place un orgue lumineux géant composé d’un ensemble de 1288 tubes métalliques qui intègrent chacun des sources lumineuses LED. Le fond de scène est un écran vidéo géant LED tout comme le sol de la scène. [1]

« C’est un spectacle fascinant et emballant a réalisé. Ce que j’aime le plus, c’est que vous devez produire beaucoup d’esthétiques différentes avec un peu de temps pour les concevoir. Beaucoup d’énergie y est placé par le pays hôte et c’est tellement satisfaisant d’un point de vue de l’éclairage. Les gens attendent que le Concours de la chanson de l’Eurovision soit un état de l’art de la production. La possibilité de créer simplement quelque chose pour me ravi pleinement ».

Al Gurdon, Concepteur lumière. [1]

 

Lumiere_Scene_eurovision2015

Aperçu de la scène en construction avec son imposante structure lumineuse.

 

Une rue, de l’éclairage public

Nous n’allons pas refaire l’événement mais revenons simplement sur un détail intéressant à surligner : la présence de candélabres d’éclairage public en guise de décors pour la performance musicale de l’Australie (et oui, exceptionnellement cette l’année le pays a participé). La scène prend place dans une rue, un mobilier d’éclairage public stylisé est installé sur le plateau en écho à l’animation vidéo d’arrière-plan.

Guy Sebastian – « Tonight Again » (Australia) – Live du final de Eurovision 2015.

 

Dans la vidéo suivante, à 1:23 le régisseur général Alexander Zupan explique la complexité d’installation de ce mobilier d’éclairage pour le show australien. En effet, seulement 40 secondes sont accordées au changement des décors entre les représentations.

Eurovision 2015, derrière la scène : les changements de décors.

 

Les Enfoirés !

Ceci nous rappelle le quinzième spectacle des Enfoirés en 2005 : « Le train des Enfoirés. » Comme on le voit bien sur la vidéo qui suit, de vrais mâts d’éclairage public étaient installés sur scène ! Il s’agissait de 4 mâts fluo-formés en aluminium nommés Té Droit du fabricant Sermeto-Valmont avec des luminaires résidentiels Fiore de chez Ludec-Selux. Original. (voir la vidéo à 1:12)

Spectacle « Le Train des Enfoirés », 2005.

 

La vraie France ?

Revenons au spectacle de l’Eurovision 2015. En ce qui concerne la France, aucun décor n’est présent. La chanteuse est mise au centre de toutes les attentions dans une ambiance plutôt monacale. En arrière-plan se dessine sur l’immense écran vidéo une ville en cours de destruction puis recomposition à la fin de la performance. Si la volonté des créateurs n’était probablement pas de représenter une ville d’un pays particulier, les circonstances font qu’on l’associe à une bourgade française. Toutefois regrettons simplement que les lanternes historiques d’éclairage public qui y sont représentées soient… Germaniques. Dommage !

Pour la France, l’éclairage public est numérique. Lisa Angell – « N’oubliez Pas » (France) – Live du final de Eurovision 2015.

 

Eclairage-public_Street_lamp_hunting_lodge_Moenchbruch_-_Straßenlaterne_Jagdschloss_Mönchbruch

Luminaires qui imitent les lanternes traditionnelles d’éclairage public au gaz en Allemagne (ville de Moenchbruch, Allemagne). (Crédit image : Norbert Nagel pour Wikipedia)

 

« Nous sommes les héros de notre temps »

Et pour finir admirons la jolie performance du grand vainqueur de l’Eurovision 2015 : Måns Zelmerlöw, le beau et charismatique chanteur Suédois.

Du réel au virtuel, le chanteur est intégré dans une poétique animation vidéo réalisée en vidéo-mapping lors des couplets. C’est la grande particularité de cette représentation.

Måns Zelmerlöw – « Heroes » (Suède, pays gagnant) – Live du final de Eurovision 2015.

 

Et si l’année prochaine la France, elle aussi, se démarquait-elle par une mise en scène dont la lumière soit véritablement poétique, spectaculaire et peu commune ?

 


[1] Propos repris de l’article « Eurovision 2015 : lumière et scénographie » – Site internet « Light Zoom Lumiere » <lien : http://www.lightzoomlumiere.fr/photos/eurovision-2015-lumiere-et-scenographie/> – Vincent Laganier – 24/05/15

4 commentaires

  1. Hello EP.eu
    De toute façon, les lanternes sont Européennes donc peu importe l’origine nationale.
    Vive l’Europe de la Lumière…
    Long live the Europe of Light
    Es lebe das Europa des Lichts
    Vivu la Eŭropo de Lumo

  2. A noter que l’ensemble de l’équipement lumière scénique a été fourni par Osram qui était partenaire de l’Eurovision cette année (via sa filiale entertainment Clay Paky).

  3. Merci Aubin pour la synthèse de mes trois articles parus ces derniers jours sur Light ZOOM Lumière.

    Comme les liens ne sont pas visibles pour tes lecteurs, voici les trois chemins pour en savoir plus :

    Eurovision 2015 : lumière et scénographie
    24 mai 2015, Vincent Laganier, Light ZOOM Lumière
    http://www.lightzoomlumiere.fr/photos/eurovision-2015-lumiere-et-scenographie/

    Eurovision 2015 : une chanson pour la TV
    24 mai 2015, Light ZOOM Lumière
    http://www.lightzoomlumiere.fr/videos/eurovision-2015-une-chanson-pour-la-tv/

    Eurovision 2015 : scène, régie et pyrotechnie, Vincent Laganier
    25 mai 2015, Light ZOOM Lumière
    http://www.lightzoomlumiere.fr/videos/eurovision-2015-scene-regie-et-pyrotechnie/

    Bonne semaine.

    Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *