Illuminations festives d’arbres, parlons style !

Décorer un arbres, c’est comme dans la mode. Il y a le bon et le mauvais goût. Dans l’habillement, un « look » réussit ne s’improvise pas. La maîtrise des associations de formes, de couleurs, de coupes et de matières est régit par des codes auxquels il faut se conformer. De même, il est utile de s’informer sur les modes et les tendances pour investir dans des habits – textiles ou de lumières – qui seront parfaitement dans l’air du temps. Vous épaterez ainsi la galerie comme il se doit ! Donc pour éviter tout « fashion-faux pas », voici quelques conseils et astuces pour ne pas rater l’illumination des végétaux en période de fête.

 

ANALYSE DU CORPS

L’improvisation reste au placard

Soyez rassurez, il ne s’agit pas d’une erreur de publication. Nous allons bien parler de prêt-à-porter ! La rapprochement des illuminations avec le milieu de la mode n’est finalement pas si lointain… Dans le milieu de la mode, un style réussit passe par l’association faite avec bon goût de vêtements dont la taille, la coupe, le textile, la teinte, la couleur et les imprimés sont parfaitement adaptés à la physionomie de la personne habillée. La créativité apportera le (gros) petit plus à la tenue qui gagnera en singularité et en personnalité. Le look sera original, assumé, affirmé tout en restant cohérent, maîtrisé, adapté et donc réussi.

illuminations-noel-decorations-arbres-fashion-faux-pas

« Accessoirisation » ratée, mauvaises associations d’imprimés, de couleurs ou de matières, vêtements inadaptés à la morphologie etc. Gare aux « fashion faux-pas » ! (Crédits images : photos internet)

 

gif_cristina_cordula_eclairage_public

(Désolé, on n’a pas pu résister à l’envie d’intégrer l’avis de Cristina Cordula…)

 

illuminations-noel-decorations-arbres-style-mode2

Couleurs, coupes, imprimés… Le style est avant tout une histoire de bons dosages adaptés à la morphologie de l’habillé. (Crédits images : photos internet)

 

Un homme dont la taille avoisine les 1m60 ne s’habille pas avec des vêtements XXL. Ah bon ? Cela vous est déjà arrivé ? Pas d’inquiétude, le Dieu de la mode pardonne à tout le monde parait-il… Et bien sachez que pour un arbre c’est pareil : On ne décore pas un conifère comme on le ferait pour un platane.

Morphologie végétale

Comme pour les hommes, les arbres possèdent leurs propres morphologies. Il convient de savoir les identifier afin d’opter pour l’habit lumière qui sera le plus adapté à sa silhouette.

Profils morphologiques homme et femme. Ils permettent de définir les types de vêtements à porter. (Crédit image : maynab.canalblog.com)

 

En ce qui concerne les végétaux, on distingue 3 catégories d’arbres et arbustes. Chacune se décline en plusieurs géométries :

  • Les Feuillus :

141012_formes_arbresB_01

  • Les Résineux :

141012_formes_arbresB_02

  • Les Palmiers :

141012_formes_arbresB_03

 

Avant de parler lumière, arrêtons-nous sur les bons termes à employer pour désigner les différentes parties d’un arbre. Inutile d’entrer dans un cours de botanique approfondi, la présente illustration nous suffira.

structure-arbre

Structure d’un arbre, vocabulaire. (Crédit image : d’après www.ledictionnairevisuel.com)

 

Désormais incollables sur les morphologies d’arbres, venons-en à l’essentiel. Comment décorer un arbre ? Quels sont les fautes de goûts ? Quelles astuces pour une illumination réussie ?

 

TECHNIQUES D’ILLUMINATIONS

Il existe traditionnellement 3 types de décorations d’arbres :

  • À la française.
  • À l’Américaine.
  • À la traditionnelle ou « à la Germanique. »

Comme leur désignation l’indique, elles puisent leurs origines dans différentes géographies culturelles. Chaque type d’illumination est caractérisé par un principe propre d’installation des guirlandes qui induit une esthétique lumineuse particulière la nuit venue.

1. Décoration « à la Française »

Ce style est la quintessence de la « French Touch » en matière d’illuminations festives. C’est vraisemblablement à Paris sur les Champs-Élysées que ce style d’illuminations est né au début des années 1980. Installées à la verticales, les guirlandes partent du haut du tronc pour atteindre la partie haute du houppier avec un effet d’évasement. La forme obtenue se rapproche de celles des flûtes de Champagne ou autres verres à pied.

formes_arbres_eclairage illumination a la francaise

Convient pour les feuillus de forme arrondie, boule et éventuellement colonne large.

illuminations-noel-decorations-arbres-guirlandes-france1

illuminations-noel-decorations-arbres-guirlandes-france2
1 : version originale.
2 : implantation sur plusieurs hauteurs régulières en partie haute.
3.a : peut convenir sur les végétaux tabulaires si leur forme se rapproche de l’arrondi. 3.b : peut convenir sur les petits arbres à condition que leur houppier soit suffisamment volumineux. 3.c : adaptation possible sur les pins ou arbres à la géométrie étalée : les guirlandes se déploient sous le houppier telle une jupe. 3.d : possibilité d’installation sur des hauteurs irrégulières en partie haute. La réalisation devra être homogène sinon l’aspect paraîtra « fouillis ». 3.e : arbres de type colonne large. 3.f : il est possible de ne couvrir l’arbre que sur une bande verticale à condition qu’il s’inscrive dans une longue perspective de rue, avenue ou boulevard. Ne convient donc pas pour les arbres isolés.
4.a : irrégularité, installation non homogène. 4.b : trop ample en partie basse, non ajusté. 4.c : inadapté à la géométrie de l’arbre. Mauvais rapport d’échelle. 4.d : les guirlandes doivent être regroupées au sommet du tronc, à la base du houppier uniquement. 4.e : pas assez de guirlandes, guirlandes non ajustées, reliées deux par deux en partie haute. 4.f et 4.g : ne convient pas pour les palmiers, les arbustes et autres petits végétaux.

 

Astuces :

  • Utiliser un câble collecteur pour réunir l’ensemble des guirlandes au sommet du tronc.
  • L’espacement des guirlandes doit être régulier et pas trop espacé.
  • En partie haute du houppier, les guirlandes doivent atteindre un niveau régulier.
  • Pour une installation plus facile : cercler le houppier en partie haute avec un câble sur lequel viendront se fixer les guirlandes.

Avantages :

  • « French Touch. »
  • Pas besoin d’accéder au cœur du branchage.

Inconvénients :

  • Si les guirlandes sont mal attachées en partie haute et en partie basse, le vent pourra facilement ravager l’installation.
  • Vol des guirlandes facile si leur départ est installé trop bas.

Réalisation iconique :

  • Illumination des arbres de l’avenue des Champs-Élysées à Paris.

Paris (75), illuminations 2008Sète (34), illuminations 2010

Arbres illuminées à la française.

 

2. Décoration « à l’Américaine »

Ce type d’installation s’est imposé en Amérique du Nord depuis si longtemps qu’il est aujourd’hui devenu une norme. Enroulées le long du tronc et des branches, les guirlandes dessinent le squelette de l’arbre. formes_arbres eclairage illumination americaine Convient bien aux résineux et aux arbres dont le feuillage est non persistant. illuminations-noel-decorations-arbres-guirlandes-amerique1 illuminations-noel-decorations-arbres-guirlandes-amerique2

1 : implantation originale, guirlandes enroulées sur l’ensemble sur du tronc et du branchage. 2.a : guirlandes installées uniquement sur le branchage. 2.b : cas où les arbres sont taillés (seules les branches maîtresses sont conservées). 2.c : conifères. 2.d : arbustes. 2.e : palmiers (guirlandes enroulées autour du tronc ou installées verticalement en rideau le long de ce dernier). 3.a et 3.b : les guirlandes ou cordons lumineux ne sont pas enroulés autour des branches mais sont attachés le long de celles-ci. L’effet est réussi si les guirlandes sont suffisamment denses. 3.c et 3.d : pour un effet original et surprenant les guirlandes frises ou de type branchages remplacent les guirlandes traditionnelles. 3.e : seule la partie haute du tronc et le début des branches maîtresses sont traités. 3.f et 3.g : seul le tronc est illuminé (de 2/3 à 1/4 de sa hauteur). 4 : les guirlandes ne sont pas réparties de façon homogène et cohérente (présence de « trous noirs »).

 

Astuce :

  • Commencer l’installation du tronc vers les branches. Utiliser des connecteurs multiprises rapides pour diviser les guirlandes en plusieurs départs au niveau de chaque nouvelle branche.

Avantages :

  • Résiste bien au vent car les guirlandes sont fixées à l’arbre.
  • Le vol des guirlandes est fastidieux.
  • Bel effet avec la neige accumulée sur le branchage.

Inconvénients :

  • Installation longue.
  • Nécessite d’accéder au cœur du branchage.
  • Quantité de guirlandes important pour un effet réussit.
  • Vol des guirlandes au niveau du tronc s’il est illuminé.

Variantes et adaptations :

  • Enguirlander uniquement la partie haute du tronc + éventuellement le début des branches maîtresses.
  • Guirlandes ou cordons lumineux attachés le long des branches (non enroulés).
  • Utilisation de guirlandes frises ou de « guirlandes branchages ».
  • Association de ce style pour les branches maîtresses et du style à la « française » pour plus d’originalité.

Réalisations iconiques :

  • Illumination des sapins de Noël de New-York et de Strasbourg.

illumination arbre style américain

Arbre illuminé selon le style typique Nord Américain. (crédit image : http://mitchellsonthetrail.blogspot.fr/)

 

illuminations noel arbre guirlande brins lumineux

Arbre décoré à l’Américaine avec des guirlandes de type branchage. (crédit image : société Blachère Illumination)

 

Arbre décoré à l’Américaine. Les guirlandes suivent les branches. L’utilisation de produits LED RGB qui permettent le contrôle indépendant de chaque point lumineux permet de créer des effets lumineux spectaculaires.

 

Balaruc-les-Bains, illuminations 2014

Variante du style Américain : seul le haut du tronc est illuminé.

 

3. Décoration à la traditionnelle ou « à la Germanique »

Comme son nom l’indique, il s’agit du style de décoration primaire le plus traditionnel et basique. Edward Hibberd Johnson décora ainsi son sapin lorsqu’il créa la première guirlande lumineuse électrique au monde. Il s’agit d’installer les guirlandes lumineuses comme les décorations traditionnelles non éclairantes, c’est-à-dire en les positionnant de façon plus ou moins aléatoire sur l’extrémité des branches de façon homogène. Notez que ce style est communément utilisé dans les pays Germaniques où serait né la coutume du sapin de Noël. formes_arbres eclairage illumination traditionnel germanique Convient pour la plupart des arbres exceptés les pleureurs et les palmiers. Adapté pour l’illumination des topiaires.illuminations-noel-decorations-arbres-guirlandes-germanique1 illuminations-noel-decorations-arbres-guirlandes-germanique2

1 : les conifères sont à l’origine ainsi illuminés. La grande densité des guirlandes crée l’effet majestueux. 2.a et 2.b : densité moins importante mais homogénéité et régularité d’ensemble respectée. 2.c : le principe est également adapté pour les feuillus. 2.c et 2.d : bel effet sur les arbres fastigiés et en colonne. 2.e : les guirlandes ne sont pas forcément installées en spirale autour du houppier, elles peuvent l’être de façon aléatoire. L’important étant que l’uniformité d’ensemble soit respectée. 2.f, 2.g et 2.h : convient bien pour les arbustes et topiaires (bel effet sur les topiaires si l’implantation est en spirale). 3 : pour un effet original et surprenant les guirlandes frises ou de type branchages remplacent les guirlandes traditionnelles. 4.a : installation non homogène avec la présence de « trous noirs. » Impression d’installation bâclée. 4.b : trop peu de guirlandes pour la volumétrie du végétal. 4.c : ne convient pas vraiment pour les palmiers.

 

Astuce :

  • Commencer par le sommet puis enrouler les guirlandes autour de l’arbre en descendant (pour les sapins notamment). Cette technique permet d’éviter une accumulation de guirlande en partie haute.

Avantages :

  • Belle mise en valeur uniforme de la géométrie du houppier.
  • Rendu esthétique connoté tradition et authenticité.
  • Bel effet avec la neige accumulée sur le branchage.

Inconvénient :

  • Le vent pourra mettre à mal l’installation si les guirlandes ne sont pas attachées à certaines branches.
Agde, illuminations 2014Au fil du temps d’autres styles de décorations se sont développés. Ils s’inspirent du principe « à la Française. »

4. Style boule, « montgolfière » ou « tulipe »

Similaire au style français où les guirlandes sont positionnées à la verticale à l’extérieur du branchage. La différence étant que les guirlandes se rejoignent au sommet et à la base du branchage. La forme générale de l’arbre est dessinée, il semblera empaqueté. On préfère employer le terme « en tulipe » pour l’application aux arbres en colonne ou fastigiés. formes_arbres eclairage illumination tulipe boule Convient pour les feuillus en boule, colonne ou fastigiés dont le houppier est déporté du sol. illuminations-noel-decorations-arbres-guirlandes-tulipe

1 : concept original adapté aux végétaux de type boule ou colonne large au feuillage et à la ramure dense. 2.a : bel effet sur les arbres fastigiés et les troncs d’arbres ou de palmiers (effet rideau lumineux). 2.b et 2.c : convient sur les arbustes au feuillage dense et persistant ainsi que sur les topiaires. 3 : cette typologie peut convenir sur les arbres tabulaires ou arrondis étalés à condition que les guirlandes soient bien ajustées à la volumétrie du végétal. 4.a : effet plus critiquable sur les arbres trop étalés de type pin parasol. 4.b, 4.c et 4.d : relativement inadapté pour les conifères (donne une impression non délicate que l’arbre est écrasé, tassé visuellement par les guirlandes). Ne convient pas pour les palmiers.

 

Avantage :

  • Installation facile, pas besoin d’accéder au cœur du branchage, il suffit de se s’assurer que l’espacement entre les guirlandes est régulier.

Inconvénient :

  • Nécessité d’accéder au sommet de l’arbre.

illuminations arbres style montgolfiere

Illumination d’arbres de style dit « montgolfière » ou « tulipe. » (crédit image : http://reasonsfourlovingseasons.tumblr.com/)

 

5. Style « parachute » ou « cheminée »

Il s’agit du principe à la française mais inversé. Les guirlandes sont regroupées au sommet du houppier et non sur le tronc. Elles tombent à la verticale le long et à l’extrémité de la ramure de l’arbre. formes_arbres eclairage illumination parachute cheminee Convient pour les arbres pleureurs, en forme de boule, arrondie ou colonne large. illuminations-noel-decorations-arbres-guirlandes-montgolfiere

1 : effet particulièrement réussi sur les arbres en boules, peut convenir sur ceux en colonne large. 2.a : peut convenir sur les arbustes s’ils ont un branchage et feuillage dense. Leur forme ne sera pas trop fine et longiligne. 2.b : effet convenable mais peut donner l’impression que l’arbre est visuellement écrasé par les guirlandes. 2.c : convient sur les conifères mais confère la même impression précédemment décrite. 3.a : inadapté aux arbres coniques étroits en colonne ou fastigiés. 3.b : non élégant, impression trop figée, trop rigide.

 

Avantage :

  • Installation rapide et facile.

Inconvénients :

  • Pour les végétaux coniques et pyramidales (sapins) : Aspect négligé, manque de raffinement ? Donne l’impression que l’arbre est « écrasé » par les décorations.
  • Le vent peut facilement ravager l’installation si le bout des guirlandes n’est pas attaché au branchage.

Réalisation iconique :

  • Si nous considérons que ce style ne va pas comme un gant aux conifères, il n’empêche que le « National Christmas Tree » Américain (ville de Washington) est ainsi illuminé.

Montpellier, illuminations 2014

6. Décorer par l’objet éclairant

Depuis quelques années, la tendance est l’ajout ou la substitution des guirlandes traditionnelles par des décors (sphères, petits motifs…) ou produits d’illuminations à effets spéciaux (par exemple les fameux tubes à effet « chute de neige »). Ils peuvent facilement apporter fantaisie, originalité et singularité à l’ensemble. Les dimensions des décors seront proportionnelles à la volumétrie du végétal : pas de trop gros décors pour de petits arbres. illuminations-noel-decorations-arbres-guirlandes-decors-lumineux1

1.a, 1.b et 1.c : les décors et autres produits décoratifs sont ajoutés aux guirlandes traditionnelles. 1.d : ils se substituent complètement aux guirlandes traditionnelles. Dans tous les cas leur répartition devra être homogène.

 

illuminations-noel-decorations-arbres-guirlandes-decors-lumineux-projecteurs

1.a, 1.b : l’arbre est illuminé en plus des autres décorations lumineuses. 1.c : l’éclairage remplace les produits traditionnels.

 

Paris, illuminations 2014

Paris-Place-de-la-Concorde-FR-2012-©-T-Vincent-3-730x1095

Sapin illuminé avec des boules lumineuses et des projections colorées. (crédit image : société Leblanc Illuminations – photo © T. Vincent)

 

L’ajout de projecteurs permet aussi de décorer l’arbre autrement. Associé aux décorations, l’éclairage coloré peut être très réussi. Cette pratique est par exemple souvent employée dans la ville de Lyon : un projecteur qui émet une lumière généralement bleue est placé en haut du tronc pour éclairer la ramure. Les teintes froides (bleu, cyan, lavande…) permettent de magnifier la structure du branchage tout en permettant aux guirlandes de se détacher visuellement par simple contraste coloré. Les projecteurs sont installés au haut du tronc, à distance, ou au sol (encastrés de sol). Les solutions pérennes dynamiques à variation de couleur (LED) permettent la mise en place d’un éclairage qui accompagnera les événements par sa programmation. Aucune intervention physique sur site ne sera nécessaire une fois l’installation réalisée. Exemple : éclairage blanc chaque nuit, mise en valeur colorée lors des événements ponctuels et des fêtes de fin d’année.

Pour un effet très spectaculaire il suffit de réaliser une projection de gobos ou vidéo sur le houppier de l’arbre au moyen de projecteurs spécifiques installés à distance.

projection de gobo arbre

Projection de gobo sur un arbre. (crédit image : http://highlike.org/javier-riera-2/)

 

 

ILLUMINATIONS_NOEL_gif

Illuminer les arbres pour Noël est désormais un jeu d’enfant !

 

Voilà, vous avez toutes les cartes en main pour créer et mettre en oeuvre des illuminations de Noël parfaitement réussies, qu’elles soient traditionnelles ou plus avant-gardistes. Vous êtes désormais incollables en la matière, il vous sera donc impossible de rater les illuminations de vos arbres. Surtout ne perdez jamais de vue que les détails font toujours la différence. Cette année c’est sûr, votre ville sera la plus belle !

Et vous, quelles sont vos recommandations en matière d’illuminations ? Commentez ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *