Manifeste des Concepteurs Lumière

Les concepteurs lumières indépendants publient leur manifeste. Il affirme et clarifie leur positionnement, leurs engagements et leurs orientations professionnelles. Le manifeste précise l’approche qu’ils tissent avec la lumière, qu’elle soit naturelle ou artificielle.

 

Un concepteur lumière, qui est-ce ?

Comme l’explique clairement l’Association des Concepteurs lumière et Éclairagistes dans son manifeste, le concepteur lumière est un professionnel indépendant, créateur de projets lumière et prescripteur de matériels d’éclairage.

« …Au moins son travail a-t-il un sens. Quand il allume son réverbère, c’est comme s’il faisait naître une étoile de plus, ou une fleur. Quand il éteint son réverbère ça endort la fleur ou l’étoile. C’est une occupation très jolie. C’est véritablement utile puisque c’est joli. »

L’allumeur de réverbères, le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry.

 

La lumière c’est jolie mais aussi utile. Futile ? Non, si elle brille avec sens. Pour qu’elle trouve toute sa raison d’être, ait un impacte positif sur nos vies et respecte l’environnement, la lumière doit être raisonnée. Et ça, les concepteurs lumière l’ont bien compris. C’est pourquoi ils se mobilisent afin « de raisonner nos lumières, et contribuer à l’effort commun pour limiter le réchauffement climatique par les engagements qui suivent. »

Voici le manifeste dans son intégralité :

manifeste

1.

1-considerer-toutes-les-lumieres

1Nous revendiquons les compétences du concepteur lumière en matière de lumière naturelle et artificielle. Nous nous engageons à optimiser les apports de lumière naturelle dans les projets de maîtrise d’œuvre de bâtiments, pour valoriser son rôle sur l’Homme. Nos compétences visent à promouvoir un meilleur usage de l’éclairage artificiel. Nous souhaitons que l’éclairage soit un droit fondamental pour tous, garantissant la liberté de déplacement, la sécurisation des personnes et des espaces. Notre travail consiste à apporter des solutions concrètes face aux pratiques d’extinction totale, de l’éclairage public par exemple. La précarité énergétique allant croissant, notre démarche va dans le sens de la transformation potentielle de l’utilisation des espaces publics vers des espaces collectifs de partage nécessitant donc une lumière de qualité pour tous.

2.

2-rehabiliter-le-plaisir-de-la-penombre-et-de-l-obscurite

2

Nous souhaitons œuvrer pour une ville nocturne équilibrée, respectueuse de son environnement et qui conjugue avec subtilité ambiances lumineuses, contrastes et pénombre. Nous voulons réhabiliter le plaisir de l’obscurité en ville, grâce à la transmission de nos connaissances, et lutter contre les idées reçues qui limitent encore l’éclairage à la sécurité. Nous nous engageons à promouvoir une trame urbaine d’obscurité pour favoriser les couloirs écologiques (trame noire) en complément de toute étude de schéma directeur d’aménagement lumière, pour sauvegarder la nuit en ville et favoriser le rôle de régulateur que doit jouer l’obscurité pour les citadins. La préservation de la biodiversité nocturne sera aussi pour nous un préalable à toute conception lumière. Cette démarche, nous encourage et nous oblige à jouer avec les nuances, à maîtriser les contrastes et à mieux comprendre les enjeux de l’obscurité naturelle et artificielle, en ville et dans l’architecture, pour les êtres humains comme pour la nature.

3.

3-respecter-les-marqueurs-geoculturels

3

Nous revendiquons le respect des différentes pratiques culturelles de la lumière lesquelles constituent un panorama lumineux mondial doté d’une diversité représentative de l’identité des peuples et des cultures. Nous inscrivons notre pratique professionnelle dans une perspective géo-culturelle impliquant la connaissance et la pratique du langage lumière spécifique à chaque identité et à chaque mode de vie. En tant que concepteurs lumière, nous prenons en compte le langage lumière spécifique de chaque population dès lors que notre projet est destiné à vivre au cœur d’un contexte caractérisé par l’utilisation de signifiants d’identité lumineuse qui lui sont propres. Nous nous engageons à prendre en considération tous les marqueurs géo-culturels pour servir nos projets et si possible d’y intégrer des acteurs locaux. La nuit doit être le reflet de ceux qui la vivent : travailler, sortir, se cultiver, se divertir, se préparer à l’endormissement sont autant d’activités caractérisées par une lumière adaptée à un environnement social et culturel.

4.

4-inscrire-les-usages-au-coeur-des-projets

4

Nous estimons que la lumière doit répondre à des besoins, à des usages. Cette connexion directe nous permet d’appréhender au mieux et surtout au plus juste les objectifs du projet lumière (d’un point de vue qualitatif mais également quantitatif) et de les partager avec le maître d’ouvrage. Que la démarche du projet soit d’ordre esthétique, sécuritaire, normatif, ergonomique, cela induit directement des consommations énergétiques. Ainsi nous nous engageons à mettre en adéquation le projet lumière avec ses usages et ses usagers dans leur diversité, à en appréhender les attentes actuelles mais également futures, d’en analyser la temporalité, quotidienne, saisonnière ou annuelle, d’anticiper d’éventuelles évolutions. La connexion usages/lumière en tenant compte de toutes ses composantes devient source de richesse de projet, d’adaptabilités, d’inventivité et d’efficience énergétique.

5.

5-oeuvrer-pour-le-bien-etre-de-tous

5Nous concepteurs lumière, nous engageons à considérer les particularités physiologiques et perceptives de la vision humaine. L’œil peut s’adapter à une très large palette d’environnements lumineux, du plein soleil au clair de lune. Encore faut-il le ménager, limiter les contrastes excessifs de luminances, les effets d’éblouissement susceptibles de le « fermer » par action réflexe de la pupille. Nous nous engageons à utiliser la lumière dans le respect des cycles biologiques et physiologiques du vivant. Nous incitons à penser l’environnement lumineux dans les 3 dimensions. Plutôt qu’un éclairement systématique et dispendieux des surfaces horizontales prônées par les référentiels normatifs en vigueur, nous nous engageons à considérer les limites visuelles et surfaces verticales comme prépondérantes dans la construction d’ambiances confortables et agréables.

6.

6-maitriser-les-ressources

6Nous nous engageons à proposer des projets de qualité prenant en compte l’ensemble des moyens mis à notre disposition pour limiter la quantité d’énergie générée par les dispositifs d’éclairage. Par la prescription d’appareils utilisant des sources lumineuses permettant de réduire la consommation, d’optimiser les actions de maintenance tout en garantissant une qualité de lumière optimale nous pensons réaffirmer notre métier dans une démarche durable. Nous nous engageons à favoriser l’utilisation de la lumière naturelle et proposer des systèmes de gestion afin d’optimiser l’équilibre entre lumière naturelle et artificielle. Nous nous engageons à promouvoir les solutions alternatives et toutes avances technologiques permettant de préserver les ressources, par l’utilisation des énergies renouvelables et inciter l’industrie de la filière éclairage à limiter ses missions de CO2.

7.

7-assumer-les-responsabilites-en-toute-independance

7Nous nous engageons à demeurer indépendants des industriels (fabricants et installateurs de matériel d’éclairage et fournisseurs d’énergie) afin de garantir la qualité et la sobriété de nos projets. Nos prestations intellectuelles doivent rester l’expression libre d’une démarche de création originale. Nous nous engageons à orienter nos clients et partenaires afin qu’ils englobent dans nos missions toutes les phases d’études de la conception au contrôle de l’exécution des travaux, de sorte que nous puissions garantir la réalisation de nos projets tels qu’ils ont été élaborés dès le départ. Nous engageons avec sincérité notre responsabilité professionnelle, gage de confiance et garantie d’un résultat visuel, technique, qualifiant et durable.

8.

8-transmettre-et-partager-nos-innovations

8Nous nous engageons à la diffusion et au partage des solutions conceptuelles et techniques innovantes qui favorisent pour un projet lumière la réduction de la consommation énergétique et la protection de l’environnement. Nos compétences de spécialistes s’exercent dans la sensibilisation et la pédagogie auprès des personnes et des services qui sont impliqués par une installation d’éclairage (maîtres d’œuvres, maîtres d’ouvrages, installateurs, services techniques et usagers). Cette action incite en particuliers à l’expérimentation d’une lumière vivante (visites nocturnes, essais sur site) dans le but de mieux appréhender et partager ses effets. Cette action encourage les échanges de connaissances et le travail collectif entre tous les acteurs du marché de l’éclairage afin de développer des produits industriels pertinents garantissant conjointement qualité lumineuse et respect de l’environnement. Nous nous engageons à créer et développer un réseau de connaissances pour le partage d’informations et d’expérimentations qui pourront servir notre cause.

9.

9-garantir-qualite-et-expertise

9Prendre le temps du regard rétrospectif, objectif et critique sur nos réalisations d’hier construit notre expertise et notre crédibilité. Nous nous engageons à analyser avec objectivité les résultats des projets passés afin que les propositions futures gagnent en pertinence. Prendre la distance nécessaire pour analyser, tester et comparer soi-même les performances réelles des appareils innovants du marché : dans un contexte d’accélération des études et des chantiers, et de la multiplication des offres de matériel, nous protégerons ce temps indispensable de l’analyse détaillée et comparative de tous les critères techniques des luminaires. Notre expertise technique spécifique est au service de chaque projet, pour y trouver le compromis le plus intelligent entre efficacité énergétique, robustesse, coût et qualité de la lumière.

10.

10-construire-un-laboratoire-d-idees

10Nous, concepteurs lumière, nous nous engageons à suivre, à poursuive et à participer, avec les moyens qui sont les nôtres, à toutes Recherches où la lumière, et sa maîtrise, sont des facteurs décisifs, que cela soit dans le domaine des sciences humaines et médicales, comme des sciences naturelles et évidemment dans la recherche technologique. L’analyse de la prospection de nos propres travaux fait partie de la Recherche vers des pratiques plus responsables. Nous nous engageons à mettre en réseau toutes les recherches qui pourront permettre de réduire la consommation liée à l’éclairage et à induire confort et respect des êtres vivants.

.


Fiches d’actions

Ce manifeste s’accompagne de fiches d’actions, qui fixeront pour chaque engagement des objectifs, des moyens, des limites et exemples, un planning pour la mise en œuvre. Un groupe de concepteurs lumière prendra en charge le suivi de nos engagements afin qu’ils deviennent des actions réelles, réalistes et réalisables.

horizon-2020

Nos feuilles de routes seront construites et solides, nous serons capables de fixer nos objectifs chiffrés et de les mettre en action. Nous aurons rallié à ce manifeste les concepteurs lumière de toute la planète.

Nous aurons aussi testé des pratiques ou orientations exemplaires que nous pourrons partager. Nous aurons également interpellé les pouvoirs publics afin qu’ils adhèrent à nos démarches et qu’ils facilitent nos actions. Nous aurons mis en place des programmes avec nos partenaires de la filière éclairage afin de pouvoir utiliser des matériels et mettre en œuvre des projets dans des règles respectant le sens de nos engagements.

.

horizon-2025

La politique de réduction des consommations énergétiques sera en marche. Nous mettrons alors en place la phase suivante de nos actions afin de nous inscrire dans la 3ème révolution industrielle et agir de façon plus active sur l’énergie utilisée dans nos projets. Notre démarche sera encore plus globale. Les matières deviendront lumière. Nous entreprendrons d’agir concrètement sur la recyclabilité des composantes utilisées dans la fabrication des appareils d’éclairage, matériaux lumineux et systèmes connexes.

.

horizon-2030

Les besoins qui amorcent dès aujourd’hui des changements radicaux en matière de diminution des dépenses énergétiques, réorienteront nos démarches. L’éclairage deviendra autonome en énergie non renouvelable, il y aura davantage d’interactions, d’intelligence dans la lumière, la numérisation totale de la lumière sera en route. Les typologies d’éclairage public n’auront plus rien à voir, nous éclairerons moins les routes au profit des espaces piétons et de partage. Les citadins seront eux-mêmes porteurs de leur lumière, la révolution de la lumière mobile sera en route !

.

horizon-2050

Notre métier de concepteur lumière se sera adapté aux bouleversements planétaires dus au réchauffement climatique et participera activement aux transformations technologiques tout en améliorant la durabilité de l’éclairage. Nos installations lumière seront recyclables et pour une efficience lumineuse qui conjugue moyens mis en œuvre, résultats et impacts. L’éclairage sera maîtrisé, la recherche et les connaissances scientifiques complètement appliquées à l’élaboration des projets lumière.

.

Concepteurs lumières signataires

 

signataires-concepteurs-lumieres

image

.

.

Télécharger le Manifeste des Concepteurs Lumières pour des projets d’éclairage raisonnés
Aller plus loin…

Illustrations : Guillaume Reynard.

2 commentaires

  1. Ping :Eclairage public : les chiffres clés – EclairagePublic.eu

  2. Ping :Ingénieur éclairagiste, Éclairagiste, Concepteur lumière, Artiste lumière… Quelles différences ? – EclairagePublic.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *