Très chers lampadaires, vous regarde-t-on ?

Soucieuses du confort de vie qu’elles proposent aux contribuables, et par conséquent, de l’image qu’elles dégagent, les collectivités locales conçoivent leur espace public comme des environnements urbains qualitatifs. Les axes publics sont pensés en tant qu’espaces de vies sécuritaires. Le mobilier urbain ne constitue plus une simple accumulation d’objets fonctionnels au sein d’un même espace mais offre et génère une esthétique urbaine qui façonne l’image des villes.

L’usager est-il sensible à cette dimension esthétique du mobilier ?

 

La présente étude – certes non exhaustive – tend à apporter des éléments de réponse se basant sur l’avis des usagers.

► Consulter l’étude ICI !

Eclairage Public Paris voies sur berges Rive Gauche

Que pensent les usagers du mobilier lumière de la ville ?

 

 

Synthèse de l’étude
  • Les usagers déclarent qu’il est utile d’implanter de « beaux » lampadaires.
  • Ils ne considèrent pas l’implantation des mobiliers d’éclairage comme gênante.
  • Les formes de mobiliers aux larges proportions sont considérées comme originales.
  • Les formes originales ne sont pas nécessairement considérées comme belles.
  • Les usagers avancent que les formes traditionnelles sont celles qui s’intègrent le mieux dans l’espace urbain.
  • Lorsqu’il s’agit de formes non communes, les usagers sont sensibles à cette originalité, mais ne sont pas forcément capables de les identifier, de garder en mémoire leur géométrie.
  • Les interrogés identifient et gardent plus facilement en mémoire l’esthétique des bornes, des candélabres de faible hauteur, ceux aux larges proportions et le mobilier de style ancien.
  • L’uniformisation de l’esthétique du mobilier urbain à l’échelle d’une ville semble permettre aux usagers de l’identifier plus facilement.
En savoir plus…

Un commentaire

  1. Patrice Denis

    Bonjour,
    Je cherche des verrines de rechange pour éclairage dits de cour, diamètre environ 14 cm. Théry indricks les vendait. Où enntrouver maintenant b?
    Merci de votre réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *